Sri Lanka : la ville d'Ella, la fausse tranquille



Ella, cette petite bourgade située au coeur des montagnes sri lankaises, est désormais victime de son succès. La rue principale est jonchée d'une multitude de bars et restaurants touristiques où la concentration de voyageurs backpackeurs solo, duo ou encore en famille est absolue. Vous l'aurez compris, ce n'est pas ici que vous pourrez jouir d'une immersion locale. Mais malgré ces apparences, Ella a tant de choses à offrir au voyageur. Entre ses montagnes, ses plantations de thé luxuriantes et sa célèbre gare (nominée plus belle gare du Sri Lanka par ailleurs), Ella est une étape incontournable d'un séjour au Sri Lanka. C'est parti pour le récit !

Jour 1 


En partance de Uda Walawa (clique ici pour l'article précédent), nous arrivons à la station de bus de Wellawaya afin de prendre un autre bus qui se dirige jusqu'à Ella. Une fois à Wellawaya, nous avons comme un mauvais pressentiment. Comme cette petite voix dans la tête qui te dit : "barre-toi d'ici, tu pourrais rencontrer des problèmes si tu t'y attardes". Un jeune nous dit qu'il n'y a pas de bus pour Ella (nous savons qu'il ment juste pour nous vendre un tuk tuk), ensuite, il nous demande si on peut lui donner une pièce de monnaie de notre pays car il les "collectionne". Nous n'en avons pas alors nous répondons par la négative.

Dans la suite du voyage, nous découvrirons que c'est une stratégie qu'utilisent les jeunes locaux pour échanger des pièces de monnaie étrangère en leur propres devises, malin ça. Je tiens à préciser que c'est la seule fois durant nos 2 semaines où nous aurons un mauvais feeling au Sri Lanka, et avec le recul, mon chéri et moi pensons que nous avons été "influencés" par le couple italo-polonais avec qui nous avons fait le Safari à Udawalawe. En effet, ils nous ont racontés s'être fait cambriolés dans leur chambre d'hôtel le premier jour de l'arrivée. Evidemment, ça a fait résonance avec notre propre histoire au Laos (pour savoir ce qu'il s'est passé, clique ici). Et forcément, leur mésaventure nous a fait comme un petit rappel à l'ordre concernant la prudence et la sécurité à avoir (pas uniquement au Sri Lanka mais partout en fait).

Dès lors, nous décidons d'aller un peu plus loin dans la station de bus et nous trouvons finalement LE bus qui se rend à Ella. Nous confions nos sacs à dos à l'arrière pour les stocker dans le coffre en espérant les revoir à l'arrivée. Mon chéri me fait signaler qu'il y a des traces de sang sur le sol, je détourne mon regard afin de ne pas me faire de films et le bus démarre.

Une fois les 30 km parcourus, nous sommes déposés au bord de la route et nous récupérons rapidement nos sacs à dos comme prévu. Wow, nous découvrons un tourisme de masse auquel nous n'avions pas encore été confrontés durant le début de voyage. Les restaurants et bars s'enchaînent sur la rue principale.

A peine nous commençons à marcher en direction de notre Guesthouse qu'une énorme averse se met à tomber. Nous nous réfugions dans un petit magasin qui ressemble à une menuiserie, tenu par un père et son fils. Une écolière s'invite également à l'abri. 10 minutes après, l'averse se calme et nous repartons de plus belle. 200 mètres après, ça recommence. Nous allons dans un restaurant et en profitons pour prendre un repas sur place, dépités par l'accueil que la météo nous a réservé.


Nous arrivons finalement à Eden Garden Way, notre guesthouse. Nous sommes accueillis par le propriétaire ainsi que sa femme et sa petite fille. Le propriétaire était cuisinier pendant plus de 10 ans dans un grand hôtel de la région. Il a désormais ouvert son propre restaurant dans lequel il propose des cours de cuisine et une chambre à louer. Nous y restons 2 nuits. La chambre est sommaire et une odeur d'humidité y stagne. Toutefois, l'accueil est tellement agréable que ça compense. Nous nous sentons vite comme à la maison et nous prenons du plaisir à parler avec les quelques touristes qui viennent apprendre à cuisiner les spécialités locales auprès de notre hôte.

Jour 2 

Aujourd'hui, nous partons monter le Little Adam's peak qui est à moins d'un kilomètre de notre Guesthouse. Pour la petite anecdote, nous avions prévu de faire l'Adam's peak située vers Dalhousie,  mais la météo étant capricieuse, nous avons décidé de changer d'itinéraire. C'est aussi par stratégie que nous avons décidés de faire la boucle du Sri-Lanka dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (surtout à cause du monde à Ella). 


Dès lors, on fait l'ascension de la petite soeur, Little Adam's peak et j'avoue n'avoir pas été déçue, la ballade vaut la peine. Evidemment, allez-y tôt le matin car il y a du monde.




Suite à cette ascension, nous nous rendons au Nine Arch Bridge, (construit par les anglais en 1921), afin de contempler le célèbre train, qui ne tarde pas à arriver d'ailleurs. Sauf erreur, il fait ce trajet 8 fois dans la journée. Au lieu de revenir par le même chemin, nous longeons les rails afin de profiter du calme et des paysages seuls.



























Nous arrivons donc à la gare d'Ella et profitons pour aller acheter nos billets de trains pour le lendemain. Le vendeur de billets nous informe que tout est vendu et qu'il ne prend plus de réservations mais qu'on peut essayer de venir à l'avance demain pour trouver des places sur le premier train qui est à 6h39... C'est donc peu rassurés que nous repartons de la gare.


Jour 3

Notre hôte nous a proposé de nous amener en tuk tuk jusqu'à la gare et nous a même concoctés un lunch bag composé d'un sandwich au thon et des fruits frais. A 5h50 (du matin), il était dans la cuisine en train de nous préparer nos repas. 


Arrivés à la gare, nous nous mettons dans la file d'attente déjà constituée de quelques backpackeurs. Notre tour arrive et nous achetons deux billets en 3ème classe à 170 LKR chacun (= environ 1 CHF). Il y a aussi la première classe (réservée aux touristes et climatisée) et la deuxième classe (avec places réservées). Nous disons au revoir à notre hôte et mon chéri va nous acheter de l'eau et des petits crêpes roulées à la coco, notre petite douceur locale. 

Le train arrive et un afflux de touristes commence à courir pour avoir le monopole des places. Nous voyons même une française se prendre un pot de fleurs et crier à son copain "mais putain, mon coeur !" et repartir de plus belle. J'avoue que l'observation de cette scène a provoqué chez nous un fou rire (mais j'espère qu'elle s'est pas faite trop mal tout de même...). La majorité des touristes est allée à l'avant de la locomotive et nous sommes rentrés dans un wagon 3ème classe...vide. Nous nous installons tranquillement en mettant nos sacs à dos au dessus de nos têtes. La morale de cette histoire,  c'est que cela ne sert à rien de stresser pour avoir ses billets et sa place. Nous n'avons pas réussi à réserver nos places en 2ème classe et bien tant mieux ! Cette expérience en 3ème classe m'a fait vivre le train à la mode locale (je parle en Je car mon chéri s'est assoupi durant presque tout le trajet). En effet, nous sommes vite rejoints sur la banquette par 3 femmes accompagnées de 4 enfants (en sachant que les banquettes sont faites pour 3 adultes de corpulence moyenne). 


La suite de cette aventure dans le prochain article :)


Infos pratiques : 

Maison d'hôte : Eden Garden Way : 18$/ la nuit (18 CHF environ), disponible sur booking.com

Prix trajet en bus Uda Walawa - Wellawaya - Ella : 194 LKR par personne = 1,15 CHF (cours devises avril 2019)

Billets de train Ella - Kandy : 170 LKR (environ 1 CHF)

Commentaires

Articles les plus consultés