dimanche 29 avril 2018

Un week-end à Boston (USA)


Montréal -> Boston, le 15 mars 2018

Voilà je me trouve dans le métro en direction de l'aéroport pour me rendre à Boston, seule. Je pars dans mes pensées. Un doute vient tout à coup me sortir de mes songes lorsque mes yeux sont attirés par une carte de la ligne du métro placardée sur le mur. Dois-je changer ou puis-je rester dans le même métro pour aller à l'arrêt de bus qui me conduira à l'aéroport ?
J'hésite, j'hésite, je décide de ne plus hésiter et je demande à un monsieur qui se tient debout près de moi. Il me semble ne pas avoir entendu le charmant accent québecois, ça doit être un français. Bref, en tout cas, j'avais bien raison, le monsieur me rassure en disant que je peux rester dans ce métro-là.

A l'aéroport de Montréal, je papote avec le monsieur au comptoir d'Aircanada. A force de causer, il ne s'est pas rendu compte (et moi non plus) qu'il imprimait la mauvaise carte d'embarquement.

Je passe la sécurité américaine pour la première fois de ma vie et je dois avouer que ce n'est pas un moment agréable, mais bon du moins, je suis passée. 
30 minutes avant d'embarquer, je regarde mon billet d'avion et constate que le nom qui figure dessus n'est pas le mien ! Je sens le stress me monter et je me mets à la recherche du service client d'Aircanada que je trouve 10 minutes après une course effrénée à travers le duty free. Le monsieur du service-client me réimprime ma carte d'embarquement et mon adrénaline se dissipe. 

Le vol se passe super bien (je le précise car je suis malade en avion en général). Arrivée à Boston, je prends un bus pour me rapprocher de mon auberge de jeunesse. Lorsque je descends, je réalise que je dois passer à travers Chinatown pour y arriver. Franchement, il n'y a que la porte qui est belle, le reste est plutôt glauque. Il y a des personnes qui ne m'inspirent pas confiance et auxquelles je ne souhaite pas me confronter, donc j'accélère le pas, priant pour que j'y arrive bientôt.


J'arrive à l'hostel et je ne comprends pas grand chose de ce qu'on m'explique, mon cerveau n'a pas encore activé le mode "anglais américain". Après mon check-in, il est encore tôt donc je décide d'aller m'imprégner de la ville. 

En me baladant dans la rue, je réalise que la pauvreté y est très présente et qu'il y a un climat tendu (j'assiste à une dispute conjugale entre junkies). Je décide de chercher la ligne rouge de la Freedom trail, un parcours de 2.5 km retraçant 16 sites historiques relatifs à la révolution américaine. Je galère un peu avec mon app Maps.me quand tout à coup, j'aperçois des touristes et je me mêle à leur groupe. J'ai bien fait car ils m'emmènent à l'Old state house (j'arrivais pas à trouver le chemin seule).



Après cela, je décide de m'aventurer à Beacon hill, un quartier résidentiel qui se caractérise par ses cottages et ses maisons de style victorien, près de la Massachusets state house (ci-dessous).



Beacon Hill
Il y a énormément de vent à Boston ce jour et je décide d'aller me réchauffer autour d'un thé dans la boutique Sweet, qui propose des cupcakes très mignons ainsi que des boissons chaudes. Je me mets à discuter avec une américaine qui vient de l'Etat de Virginie, qui est elle aussi venue passer le week-end à Boston.



2ème jour 


Je n'ai pas très bien dormi car une fille du dortoir n'arrêtait pas de trafiquer sa valise enfin vous voyez, c'est ça aussi les joies des dortoirs.

Aujourd'hui, je vais aller visiter Harvard, qui se situe à 20 minutes en métro du centre de Boston. Pour m'y rendre, je vais jusqu'au Boston Common, le plus ancien jardin publique des USA (1664), et je m'engouffre dans la bouche de métro. A savoir aussi que le réseau souterrain de Boston fut le tout premier aux USA (1897). Je prends la ligne T qui va à Cambridge (arrêt Harvard, prix environ 2.25 $ pour un aller simple).


Si vous voulez bien vivre l'expérience d'Harvard, participez à un tour guidé en groupe, à pied (free walking tour), c'est gratuit et c'est proposé dans les auberges de jeunesse ou les hôtels. Personnellement, lorsque j'arrive sur place, je suis un peu perdue mais j'assume complètement. Il est vrai que c'est une ville universitaire et par conséquent, les bâtiments sont dispersés. Ainsi, j'applique ma petite astuce et je me mets à suivre les groupes de touristes chinois que j'aperçois. Malheureusement, l'accès pour rentrer dans les bâtiments n'est pas autorisé pour les non-étudiants.

Plus tard, je me perds sur un site et je vois qu'il y a un panneau sur lequel est inscrit "visiter entrance". J'entre et me dirige vers la réception. Un réceptionniste m'explique que c'est actuellement le Spring break, raison pour laquelle, le site est désert. Il me donne de la documentation et je prends congé. En faisant une pause au Starbucks, mes yeux me sortent presque de la tête en constatant que le coût des études à Harvard se situe autour des 90'000$/an, renforçant ainsi le prestige que représente Harvard.



Je décide de rentrer à Boston et je m'arrête à un arrêt de métro avant, pour me rendre au Quincy Market, un bâtiment historique et une aire de restauration avec des nourritures variées. Je décide de tester le fameux Mac & cheese (macaronis avec du fromage) dont les américains raffolent. Je dois avouer que c'est un peu bourratif et pas très fin, surtout si vous comparez à la gastronomie française/suisse.


Enfin pour clore ce petit week-end, je m'en vais me balader sur Newburry Street, le lieu du shopping par excellence. Il fait extrêmement froid mais le ciel est bien bleu. L'architecture des bâtiments est très belle, un côté très "british", que vous retrouvez également à Beacon Hill.

Si vous passez dans le coin, je vous conseille vivement de visiter Boston. Selon moi, le format 2 jours/3 nuits est idéal. Ce fut mon premier voyage solo et j'ai bien aimé surtout que je partais pour New York  à la suite de cela :). Si vous aimez la vie citadine, l'architecture et l'histoire, Boston vous attend !


Résumé des choses à faire/voir à Boston : 

- Boston common 
- Freedom trail
- Manger au Quincy market
- Harvard
- Beacon hill
- Newburry street


Tous droits réservés.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Un voyage, une histoire Template by Ipietoon Cute Blog Design and Bukit Gambang