dimanche 28 janvier 2018

Carnet de voyage n°33 : George Town dans toute sa diversité (Malaisie)


18.02.2018, Georgetown

Pour pouvoir comprendre une ville ou un pays, il paraît important de connaître un minimum son histoire. Je souhaite vous partager ce dont j'ai appris de Georgetown et vous faire part de mes ressentis durant notre passage. Dans cet article, vous pourrez voir que cette ville est atypique, elle me fait penser à Singapour en beaucoup plus petite. En effet, d'une rue à l'autre, vous pourrez contempler une mosquée ou une église anglicane puis, être transporté dans l'ambiance Bollywood de Little India. 

  • L'île de Penang appartenait autrefois au Kedah (Etat du nord-ouest) avant d'en être détachée le 12 août 1786 par le sultan Abdullah de Kedah au profit de la Compagnie anglaise des Indes orientales représentée par le capitaine Francis Light, qui y fonda la ville de George Town. La présence britannique de l'époque a laissé quelques traces, notamment sur l'architecture comme vous pourrez le constater sur les photos. Pour tourner la page de l'époque coloniale, depuis les années 1980, la ville n'est plus appelée George Town par les habitants locaux, mais Tanjung Penaga, et ce nom Malais apparait désormais sur tous les documents officiels depuis 1996.
  • L'immigration continue de Chinois du Fujian (Hokkien) depuis le XIXème siècle jusqu'aux années 1930 explique la présence d'une majorité de la population d'origine chinoise. De nos jours, Penang est le seul État de Malaisie sans majorité malaise. (source : Wikipedia)
Pour commencer notre journée, nous prenons notre petit-déjeuner au Mugshot café. Dans les alentours, nous pouvons contempler les dessins "Street art" sur les murs de certains bâtiments inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. En voici un exemple :


Ensuite, nous nous rendons au marché de China Town pour acheter des tongs à mon chéri. D'ailleurs, Nicole (notre hôte) nous a expliqué que les malais (en particulier, les gens âgés) n'aiment pas négocier. Nous nous voyions déjà brader les prix comme en Thaïlande, Nicole a bien fait de nous prévenir. Pendant notre ballade au marché, nous profitons pour acheter des fruits en prévision de notre longue journée de visite sous la chaleur ainsi qu'un adaptateur pour la prise électrique car le nôtre ne fonctionne pas en Malaisie. 

Nous passerons la reste de la journée à nous immerger dans la culture de cette ville, en passant par l'église anglicane, Fort Cornwallis, la Tour de l'horloge de la Reine Victoria mais aussi, Little India.

Eglise anglicane
Tour de l'horloge de la Reine Victoria
Nous contemplons la Mosquée, les pagodes chinoises, thaïes et birmanes, un temple hindou, un temple bouddhiste, une église anglicane et une église catholique. Cette mixité d'ambiances et de cultures différentes à Georgetown m'ont particulièrement étonnées. Comme une sensation d'être téléportée ailleurs, de voyager autrepart, en traversant un simple passage piéton. A Georgetown, on apprécie l'architecture des bâtiments, les couleurs de certains et les précieux détails tels que les lampions décorant les rues de China Town ou les odeurs d'encens émanant d'un temple.

Quant à la population, si à priori, tout laisse à croire que la cohabitation de plusieurs cultures se passe bien, c'est parce que les communautés échangent peu entre elles. J'ai vraiment l'impression que chaque communauté a son quartier et restent vraiment entre eux. L'habillement semble avoir une grande importance aux yeux des locaux qui utilisent ce moyen pour définir leur identité et leur appartenance à une communauté. Nicole (notre hôte) nous explique être musulmane pratiquante mais qu'elle refuse de porter le voile. Plusieurs femmes de sa communauté l'ont reniée car elles ne comprenaient pas ce choix. Nicole nous explique avoir souffert du regard des autres mais qu'elle est désormais moins touchée car elle est en harmonie avec les préceptes de son dieu. Elle pratique sa religion pour elle-même et non pour la communauté.




Sri Mahamariamman (Temple hindou)

Capitan (resto indien dans Little India)

Si vous vous voulez plus d'infos, laissez un commentaire ci-dessous :)

Précédemment : Carnet de voyage : n°32 : direction la Malaisie !

Les articles publiés sont basés sur des ressentis et ne constituent pas un "guide routard" pour l'Asie du Sud-est. Tout ce que vous pouvez lire est issu de mes notes manuscrites que j'ai gribouillé lorsque j'avais un peu de temps, notamment dans les transports en communs asiatiques. Les écrits appartiennent à l'auteure et toute reproduction est formellement interdite.

2 commentaires:

  1. Super pour nous qui allons bientôt visiter la malaisie
    https://marcheursdumonde.wordpress.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'être passé sur le blog ! Il y a encore d'autres articles sur la Malaisie qui sont prévus dont Langkawi et Kuala Lumpur.

      Supprimer

 

Un voyage, une histoire Template by Ipietoon Cute Blog Design and Bukit Gambang