dimanche 26 novembre 2017

Carnet de voyage n°26 : Koh Chang, le sud de l'île


Koh Chang (Thaïlande), le 4 février

Aujourd'hui, le scooter va nous permettre de découvrir le sud de l'île. Nous nous réjouissons de découvrir les plages mais aussi de laisser place à l'imprévu. Je me suis souvent fais la réflexion sur la manière de voyager. Selon moi, chaque voyage est unique, chaque voyageur l'est tout autant. Il n'y a pas une seule façon de voyager, il y en a des milliers.
Entre voyageurs, nous comparons souvent les activités faites sur un même lieu, si bien que lors d'une préparation de voyage, les personnes s'échangent des astuces etc. Toutefois, même s'il y a des choses incontournables à voir (par exemple, aller voir la Tour Eiffel à Paris), je maintiens que le reste est juste de l'improvisation et une question de "feeling".

Lorsqu'on me questionne sur ce que nous faisons/visitons à tel endroit, je veux répondre simplement : profiter de l'instant présent. Parce que sûrement c'était la meilleure chose à faire sur le moment et qu'on ne veut pas tout planifier. Les imprévus apportent la touche de magie qui marquera à jamais à notre esprit. Tout comme la fois où nous cherchions une plage et nous avons aperçu des singes. Cette expérience m'a plus marqué que la plage pour laquelle nous avions fait le chemin. Je me rappelle de ce voyage en Indonésie. Mon chéri et moi avons été pris sous une grosse pluie tropicale sur notre scooter et nous avons dû nous réfugier au milieu de nulle part et attendre que ça se calme.


Après avoir rencontré la famille des singes et fait trempette, nous reprenons la route. Les paysages nous offrent un panorama extraordinaire, une alternance entre jungles luxuriantes et villages bordés par la mer. Nous prenons une charmante route qui mène au port. Voilà, ça c'est de l'improvisation quand tu laisses ton coeur te guider. L'improvisation qui marque l'esprit et le coeur. Je tombe amoureuse de cet endroit. Comme vous pouvez voir sur l'image ci-dessous, il y a un pont sur l'eau, entouré de cabanes sur pilotis, abritant des commerces et des restaurants. Vous pouvez contempler toutes sortes de poissons fraîchement pêchés et vous balader au travers des échoppes (une vidéo suivra) prochainement. 



En rentrant de cette journée sur le scooter, nous apercevons une tour, qui offre un bon point de vue pour regarder le coucher de soleil.


Prochaine étape du voyage : Koh Chang, la Mangrove et l'invitation inattendue
Précédemment : Carnet de voyage n°25 : Koh Chang (Thaïlande), une île surprenante

Les articles que je publie régulièrement sont basés sur des ressentis et ne constituent pas un "guide routard" pour l'Asie du Sud-est. Tout ce que vous pouvez lire est issu de mes notes manuscrites que j'ai gribouillé lorsque j'avais un peu de temps, notamment dans les transports en communs asiatiques.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Un voyage, une histoire Template by Ipietoon Cute Blog Design and Bukit Gambang