dimanche 19 novembre 2017

Carnet de voyage n°25 : Koh Chang (Thaïlande), une île suprenante


 Province de Trat (Thaïlande), en direction de Koh Chang, le 3 février 2017

Sur la route de Koh Chang, j'étais sceptique, j'ai pensé ne pas m'être suffisamment renseignée sur le logement, sur les choses à faire ou à voir, donc je n'étais pas 100% rassurée de ce choix fait à l'improvisation. C'est après avoir lâché prise que j'ai pu profiter pleinement de ce que cette île pouvait m'apporter. Mon chéri et moi avons vécu et expérimenté tellement de choses différentes sur Koh Chang que j'ai l'impression d'y être restée plus longtemps que ce que le calendrier prétend. En réalité, je crois que nous sommes restés 4 jours / 3 nuits. Je vais vous publier plusieurs récits de notre escale à Koh Chang pour éviter que cet article soit trop long.



Il y a des endroits où on se sent bien dès la première inspiration. Cette île a très de beaux reliefs, d'ailleurs la route est très scabreuse car elle a des virages en épingle. Je dois avouer que je n'étais pas très confiante sur le scooter dans un virage à presque 45°. Toutefois, c'est une île où il fait bon vivre. Koh Chang est en fait traversée par une route principale bordée d'une jungle verdoyante habitée par des familles de singes (entre autres).

Il n'est pas rare de devoir s'arrêter ou ralentir car des primates s'amusent sur la route. Attention à ne pas se laisser attendrir, les singes sont des animaux sauvages et n'hésitent pas à sortir les dents s'ils aperçoivent quelque chose qu'ils les tentent, par exemple une bouteille d'eau. Nous avons pu l'observer avec une famille de touristes qui pensait faire mu-muse avec les singes. Depuis tout le début de voyage (après environ 1 mois), c'est la première fois que je suis amenée à voir des singes en liberté et c'est quelque chose qui m'a touché. En effet, les singes que j'ai aperçu en début de voyage, que ce soit en Thaïlande, au Laos ou au Cambodge, étaient tous "domestiques".

Nous logeons dans une maison d'hôte tenue par une allemande, trouvée par hasard sur notre route (la maison d'hôte pas l'allemande) depuis notre venue du port. Il y a un chiot qui nous fait la fête (photo ci-dessous).



Après avoir posés nos sacs à dos, nous décidons de partir explorer les environs à pied. Nous louerons un scooter dès le lendemain car comme dit plus haut, cette île est vaste et mérite d'être parcourue en étant motorisé. L'après-midi touchant à sa fin, nous nous rendons sur la plage de Klong Prao.


Le soleil va se coucher et nous décidons de nous désaltérer avec un jus de fruits.




En revenant sur nos pas, nous nous faisons inviter à une partie de beach volley par d'autres touristes. Tout en nous amusant, nous pouvons contempler le coucher de soleil.



Prochaine étape du voyage : Koh Chang (Thaïlande), le sud de l'île
Précédemment : Carnet de voyage n°24 : Retour en Thaïlande et bloqués au milieu de nulle part

Les articles que je publie régulièrement sont basés sur des ressentis et ne constituent pas un "guide routard" pour l'Asie du Sud-est. Tout ce que vous pouvez lire est issu de mes notes manuscrites que j'ai gribouillé lorsque j'avais un peu de temps, notamment dans les transports en communs asiatiques.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Un voyage, une histoire Template by Ipietoon Cute Blog Design and Bukit Gambang