dimanche 20 août 2017

Carnet de voyage n°14 : Vang Vieng (Laos), lieu de tous les excès


Jour 15 : 

Aujourd'hui, réveil à 7h30 car nous partons à la découverte d'une nouvelle ville : Vang Vieng.

Nous avons organisé le transport auprès de notre hôte pour LAK 120'000 (CHF 12.- environ). Nos deux amis voyageurs avec qui nous avons fait de la bicyclette la veille, font également partie du voyage. Une camionnette vient nous chercher après une heure d'attente. Au fur et à mesure des différents stops qu'elle fait en route pour prendre des backpackers, on se demande comment on va pouvoir mettre tout le monde dedans et surtout nos deux amis. Bref, nos amis parviennent à grimper malgré tout (les laotiens ont beaucoup de ressources). 

Arrivés à la station de bus, la camionnette s'arrête sur une place sur laquelle se trouve des mini-vans pour embarquer les voyageurs. Nous montons à l'intérieur d'un petit bus. Le confort n'a juste rien à avoir avec la Thaïlande. Les sièges sont délabrés, pas de climatisation, pas de ceinture, rien. Pour vous dire, mon chéri et moi sommes assis tout à l'arrière sur une banquette qui n'est même pas fixée au sol et qui bouge à chaque virage. Etant donné que nous faisons des routes de montagne, il n'y a QUE des virages. Ce n'est pas tout. Le mini-van dévale à toute allure les routes et se prend les gros trous qui nous font sauter presque jusqu'au plafond. Malgré tout, cette expérience nous permet d'admirer des paysages à couper le souffle. Après cinq longues heures de voyage, le bus nous dépose à une station et il faut payer un tuk-tuk pour aller en ville. De nouveau, on se partage le tuk-tuk pour aller chercher un hôtel. Nous avions réservé la veille une chambre dans une Guesthouse.

Arrivés au centre-ville, nous sommes directement mis dans l'ambiance. Des bars, des boulangeries, des restaurants qui proposent des burgers ou des pizzas. Bref, vous l'aurez compris, une ambiance festive qui a tout pour plaire aux touristes occidentaux. Et surtout, nous voyons débarquer un tuk-tuk rempli de jeunes avec des bouées pour la fameuse attraction de Vang Vieng : le tubing. Autrefois, le tubing était réputé dans cette ville grâce aux fameux spots disposés au bord de la rivière qui proposaient de l'alcool sur la descente en bouée. Les jeunes touristes venaient faire cette attraction et finissaient complètement bourrés à la fin ou au pire se noyaient... Depuis 2012, le gouvernement essaie de redonner une image plus "eco-friendly" à la ville (même s'il y a encore beaucoup de drogues qui tournent). Du moins, maintenant, il est possible de faire du tubing (sans alcool), de la montgolfière, des treks et de l'escalade dans cette belle région.


  • Le saviez-vous ?  Le Laos a longtemps été sous protectorat français (19ème-20ème s.) et nous pouvons encore apercevoir concrètement des "vestiges" de cette époque. Quand nous avons fait le voyages en bus, nous sommes passés à travers les villages et il reste encore les écoles qui sont nommées "école maternelle française" ou "école élémentaire française". Toutefois, elles semblent laissées à l'abandon. Nous pouvons aussi apercevoir de superbes maisons coloniales et des influences françaises dans la culture culinaire (ils font encore des viennoiseries et c'est qui leur permet d'attirer les touristes actuels). Le français est la 2ème langue administrative  au Laos mais n'est enseignée que dans neuf écoles primaires réparties dans quatre provinces tout comme l'anglais. C'est le chinois (mandarin) qui supplante le français car la Chine est un partenaire commercial plus important.


Arrivés à la Guesthouse, nous constatons une chambre assez spacieuse pour le prix (environ 7$). Après vérification, il ne semble pas qu'il y ait de puces de lit. Le soir, nous rejoignons le couple de voyageur et nous allons manger au restaurant de notre Guesthouse. Ils font des pizzas ! Nous décidons d'essayer parce que ça fait longtemps que nous n'avons pas mangé "occidental". Après la pizza, nous nous rendons dans un bar boire un verre qui nous est offert car un gugus dans la rue distribuait des tracts de pub pour son pub irlandais. Nous avons droit à un whisky coca gratuit (d'ailleurs le whisky local est hyper fort) et nous jouons au ping pong. Nous entendons de la musique forte de l'autre côté de la rue et nous avons envie d'aller jeter oeil. Le Sakura bar est en fait l'étape incontournable d'une soirée à Vang Vieng. Ici, vous pouvez danser, faire un tournoi de beer-pong ou encore vous acheter un ballon rempli de gaz hilarant (happy balloons). Enfin, je tiens à souligner que la ville a mis en place un couvre-feu à minuit dans tous les établissements de Vang Vieng et que par conséquent, ça limite l'affluence des jeunes sous l'influence de l'alcool dans les rues.

Ces laotiens travaillent pour une marque de bière lao, rattachée à Heineken. 
J'ai gagné un tournoi de beerpong !

Prochaine étape du voyage : Vol en montgolfière au dessus de Vang Vieng

Les articles que je publie régulièrement sont basés sur des ressentis et ne constituent pas un "guide routard" pour l'Asie du Sud-est. Tout ce que vous pouvez lire est issu de mes notes manuscrites que j'ai gribouillé lorsque j'avais un peu de temps, notamment dans les transports en communs asiatiques.

2 commentaires:

  1. I believe everything said made a bunch of sense.
    However, what about this? suppose you were to write a killer headline?
    I ain't saying your content is not good., however suppose you added a title
    to possibly grab folk's attention? I mean "Carnet de voyage n�14 : Vang Vieng (Laos), lieu de tous les exces" is kinda vanilla.
    You might glance at Yahoo's front page and watch how they create post headlines to grab people interested.
    You might try adding a video or a related picture or
    two to get people excited about what you've written. In my
    opinion, it could bring your website a little bit more interesting.

    RépondreSupprimer
  2. First, thank you for taking the time to read my post.
    I'm reading your post very carefully and I answer to your opinion the best I can.
    A video will come soon so theses posts are just a sneak peek of the trip.
    I worked hard on this post to describe the reasons why I called this place "lieu de tous les excès". -> Alcohol, drugs and dead young people (because of the tubing attraction) don't deserve any pictures of it. I prefered to post my personal pictures, for example the beautiful landscapes even if I wanna people to know the story of this city.
    I will pay attention at my titles for the next posts. Thank you for your comment.

    AB

    RépondreSupprimer

 

Un voyage, une histoire Template by Ipietoon Cute Blog Design and Bukit Gambang